Le sport en entreprise : Interview de Quentin Ramnout, Fondateur de Desport Conseil

Le sport en entreprise : Interview de Quentin Ramnout, Fondateur de Desport Conseil

Co-fondateur de Desport Conseil, Quentin Ramnout est persuadé que le sport demeure un immense facteur de cohésion au sein des entreprise. Débordant d’une énergie audacieuse, le dirigeant de ce cabinet de conseil en management par le sport place la santé et l’esprit d’équipe au cœur de la démarche. Objectif ? Augmenter la performance des entreprises en favorisant le bien-être des salariés…

Quelle a été l’idée de départ de la création de Desport Conseil ?

Quentin Ramnout : Nous voulions changer l’image d’une entreprise de conseil classique. La plupart des sociétés du domaine prodiguent du conseil stratégique, nancier et comptable. Nous nous sommes lancés avec l’objectif de proposer du conseil en management en utilisant uniquement des actions sportives.

IE : Que propose Desport Conseil ?

QR : Nous proposons à nos clients des plans d’action sportifs clés en mains. Concrètement, cela se traduit par trois grandes phases. La première consiste à effectuer un diagnostic. Nous allons chez nos clients pour rencontrer le décideur et l’ensemble de ses salariés. Chez Desport Conseil, nous voulons savoir à qui nous avons à faire : prénom, passion, rôle et fonction dans l’entreprise… Nous souhaitons les connaitre dès le départ pour que l’harmonie soit parfaite. Il nous est également
indispensable d’appréhender leur profil sportif dans le but de proposer des activités en accord parfait avec ce qu’ils ont envie de pratiquer puisque le plan d’action est conçu en fonction des capacités de chaque salarié. A la fin de cette période de diagnostic, nous faisons intervenir un ostéopathe et un médecin nutritionniste afin d’apporter un côté médical à notre analyse. Passé ce diagnostic, nous démarrons un plan d’action sportif adapté à notre client et ses salariés. Puis, nous opérons un suivi tous les trois mois dans le but d’ajuster et de retoucher sans cesse le plan d’action afin qu’il demeure le plus performant possible, et que le taux d’activité des salariés reste au plus haut. Dans cette optique, en plus de proposer une multitude d’activités sportives en entreprise, Desport Conseil organise des tournois, des voyages et des séminaires afin d’apprendre à manager correctement par le sport.

IE : Qu’est-ce qui fait la spécificité du cabinet ?

QR : Le sport est un outil de cohésion permettant de réaliser de très belles choses… Desport Conseil touche à toute la sphère sportive et nous nous entourons d’un maximum de prestataires afin de répondre à l’ensemble des demandes qui nous sont faites. De plus, l’Homme et ses capacités sont au cœur de notre démarche et chaque offre proposée est adaptée en fonction du profil rencontré.

IE : Qui sont vos clients ?

QR : Nous travaillons pour des PME de services : propreté, gestion, services en comptabilité, cabinet d’avocats, organisateur d’évènements… Au même titre que la démarche qualité, ces opérations ne peuvent réussir que grâce à l’implication totale de la direction. Les PME de services sont habituées à une remise en question permanente et leurs dirigeants savent qu’il est vital de se tenir à l’écoute permanente de leurs équipes.

IE : Comment voyez-vous l’avenir du secteur ?

QR : Il y a une véritable prise de conscience du bien-être des salariés en entreprise. Ces dernières ne doivent pas avoir peur de franchir le pas car leur intérêt est énorme ! Un salarié en pleine forme est un salarié performant qui s’épanouit dans ses tâches quotidiennes. Pour Desport Conseil, c’est à l’entreprise de prendre l’initiative d’inciter les salariés à la pratique sportive. Par les diagnostics que nous avons élaborés, nous avons tenté de comprendre pourquoi certaines personnes n’étaient pas  ou plus sportives. Nous avons isolé trois grandes raisons : le manque d’argent, le manque de temps et le manque de partenaires. Seule l’entreprise peut agir sur ces trois indicateurs dans la mesure où un salarié passe la majeure partie de son temps sur son lieu de travail.

IE : A quelle difficulté êtes-vous confrontés dans l’exercice de votre métier ?

QR : Nous avons petit à petit constaté quelques absences à des cours chez certains de nos clients. Il arrive qu’au bout d’un mois ou deux, certains décrochent doucement pour reprendre leur rythme d’avant. C’est pour cela que nous pensons que le suivi est primordial tout comme la mise à jour régulière du plan pour que cet investissement ne soit pas inutile et qu’il fonctionne sur le long terme. De plus, en fonction des cours prescrits aux clients d’une même entreprise, il faut éviter que la jalousie remplace l’émulation … ce qui nuirait à notre objectif : créer du lien et de la cohésion.

 Article  écrit par :  Informations entreprises

No Comments

Leave a Comment